Le concept d'Objectif Lettres

Pourquoi une préparation spécifique aux épreuves littéraires ?


Les épreuves littéraires des concours prennent une importance croissante dans la sélection et à tous les niveaux de l’évaluation (près de 20% de la note finale en médecine, 15% pour les prépas scientifiques, etc…). L’importance relative de ces épreuves augmente mais le nombre d’heures qui leur sont consacrées à l’emploi du temps, lui, reste bien souvent identique. Or, ce sont des épreuves techniques qui requièrent des connaissances, une maitrise des méthodes et des attentes des jurys, une réflexion personnelle et donc une réelle pratique. Tout ceci est long à acquérir : on pense souvent qu’on sait lire, réfléchir et qu’avec quelques citations apprises par cœur et quelques idées, on pourra s’en sortir. C’est une erreur et une vision à très courte vue… Les épreuves littéraires requièrent une très grande rigueur et un réel entrainement. Elles sont très formatrices mais très exigeantes… Et il est essentiel que cette formation soit assurée par quelqu’un qui maitrise ces épreuves.

La difficulté, à partir de la première, et cela est encore plus flagrant après le bac, est que le par cœur ne sert plus à rien. Il faut apprendre à problématiser, structurer sa pensée, argumenter et réfléchir en percevant les tenants et les aboutissants d’un problème, en sachant le complexifier et en voir les enjeux. En un mot, il faut parvenir, à partir de ses connaissances, à se forger une opinion. Tout cela s’apprend et si le bachotage peut sembler efficace ou rassurant, il est la négation même de l’apprentissage véritable… Objectif Lettres entend former les élèves à pouvoir se sortir de toutes les situations et non donner des recettes toutes prêtes pour seulement réussir un concours sans avoir été véritablement formé… Pour moi, le concours n’est qu’une étape : je donne les clés pour le réussir mais aussi pour continuer sur cette voie à progresser…

Organisation de la formation


Ces cours s’adressent donc aux élèves de première, aux étudiants de classes prépas ou de 1ère année de médecine, ainsi qu’aux candidats aux concours de recrutement (CRPE et CAPES).
NB : Etant membre du jury du concours d’entrée aux ENS littéraires, je ne peux déontologiquement donner de cours aux élèves de Khâgne.

La formation repose sur des cours particuliers principalement ou en petit groupes (4 élèves maximum). Des stages sont organisés pour préparer la rentrée ou lors des vacances (Pâques principalement). Quelques stages spécifiques aux classes prépas peuvent être, à la demande, organisés le week-end.

Le principe est d’acquérir et de maitriser les bases méthodologiques des exercices écrits et oraux et, pour cela, de pratiquer ces exercices. On commence pas à pas, on s’entraîne à rédiger une problématique, une sous partie de dissertation, etc… afin de maîtriser chaque étape des exercices attendus.

Parallèlement, on approfondit les connaissances, on élabore ensemble des fiches, un programme de révisions, etc…

L’idée est vraiment de se remettre à niveau, d’approfondir ses connaissances et, par exemple, en première, de préparer sa future entrée en prépa.